M.I.A.C.S. Marché Internationnal d’Art Comtemporain consacré au Surf

Pourquoi exposer, au même moment dans un même lieu, des œuvres de genres si différents et de qualité aussi diverse ?


Sans doute, en tant qu’amateur d’art renseigné, êtes-vous habitué à ce que les choix artistiques des expositions que vous avez l’occasion de visiter présentent une plus grande cohérence d’ensemble, car les expositions que vous appréciez ciblent nécessairement un public d’initiés dont vous faites partie ...


Sans doute auriez-vous raison de penser qu’ici la confusion des genres artistiques l’emporte sur la cohérence artistique de l’exposition, s’il ne s’agissait justement pour nous d’un parti pris : celui d’inaugurer au M.I.A.C.S. un nouveau genre, une nouvelle manière de mettre en relation des productions artistiques et des publics.


Car nous pensons qu’il est important pour tout public de s’émanciper de la logique commerciale d’un marché de l’art qui exploite un «mal entendu» :


L’idée que les productions artistiques de qualité sont rares est une bévue. Tout comme l’idée qu’ il y aurait UN seul public pour UN seul genre d’art digne d’être montré est un anachronisme farfelu dans ces époques contemporaines où l’on clame partout la nécessité de «démocratiser l’art».

Alors que les productions artistiques et leurs publics sont divers et nombreux,nous sommes persuadés que ces usages commerciaux qui s’adressent à UN public pour lui proposer UN genre artistique sont d’un autre temps.


Aussi nous avons décidé de prendre les devants, et de nous situer à l’avant-garde d’une nouvelle forme de commerce d’art !

Plus libre, plus ouverte sur l’ensemble des publics et des productions artistiques.


Ainsi, chacun retrouvera sa place au M.I.A.C.S. :

- Les publics amateurs d’art pourront découvrir librement, par eux-mêmes, les œuvres d’artistes dont ils ignoraient l’existence et ne se verront pas imposer des choix artistiques concoctés par avance à leur place !

- Les artistes qui, avec générosité, ont accepté d’exposer ensemble sur un même lieu, au même moment, alors que leurs parcours artistiques sont parfois contradictoires, rencontreront de nouveaux publics à qui ils n’ont probablement jamais vendu d’œuvres et pourront ainsi, nous l’espérons, accroître leur clientèle et leur audience.


Jean-Loup Bezos

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

OK